Daily Issue 268: À la mode, sur la Lune

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial.

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 268: À la mode, sur la Lune

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 17 octobre…le jour où, en 1957, Albert Camus reçoit le prix Nobel de littérature, devenant ainsi le deuxième plus jeune lauréat à 44 ans (après Rudyard Kipling). La veille, dans un café de Paris, il à été choqué par l’annonce et à déclaré que le prix aurait dû être attribué à son ainé André Malraux. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 268: À la mode, sur la Lune

«Nuit blanche» (2018), de Florian. Parce que parfois c’est tout simplement irrésistible… «J’veux pas d’une autre chance, / On est pas fait pour s’entendre, / Mais quand les étoiles dansent, / Comment résister? / Tu me laisses sans défense, / Je tombe dans ton piège tendre»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 268: À la mode, sur la Lune

Doit-on s’inspirer du Japon pour un meilleur déjeuner scolaire? De LCI: «Selon un rapport de l’Unicef publié ce mardi, un tiers des enfants de moins de 5 ans dans le monde ne grandit pas bien à cause d’un retard de croissance, d’une émaciation (sous-poids extrême) ou d’un surpoids. Un constat alarmant, duquel sort du lot le Japon. Le pays du soleil-levant se classe en effet en première position des pays développés, avec de faibles taux de mortalité infantile et un très petit nombre d’enfants au poids insuffisant. Il parvient également à avoir le taux d’obésité chez l’enfant le plus bas parmi 41 pays développés de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), avec un pourcentage de 14,42% d’enfants âgés de 5 à 19 ans en surpoids ou obèses, contre 30,09% en France». Des chiffres à être fiers, c’est certain, et qui ont été obtenus principalement grâce à une bonne alimentation, surtout dans les écoles. Selon l’article, les cantines japonaises offrent un déjeuner quotidien «traditionnel» (et non «industriel») décidé par des nutritionnistes. Soit un menu soigneusement calibré, équilibré et varié.  Cet accent mis sur la bonne alimentation sert également d’outil pédagogique pour les élèves. Mayumi Ueda, une responsable du ministère de l’Éducation, explique dans l’article: «La loi dispose que le déjeuner scolaire doit être une partie intégrante de l’éducation. Il ne s’agit pas seulement de se nourrir: les enfants apprennent aussi à servir les aliments et à débarrasser eux-mêmes la table». Pensez-vous que les Japonais font bien les choses à cet égard?

Daily Issue 268: À la mode, sur la Lune

Les combinaisons spatiales des années 70… juste plus trop à la mode. C’est pourquoi la NASA a dévoilé plus tôt cette semaine de nouvelles combinaisons que ses astronautes porteront à leur retour sur la Lune dans quelques années, plus fluides et moins rigides que ceux portés par Buzz Aldrin et Neil Armstrong dans la Mer de la Tranquillité il y a 50 ans, permettant à leurs successeurs de prendre des pas normaux et même se plier pour ramasser des objets. Ils seront aussi embellis de couleurs patriotiques: des accents bleus et rouges en plus du classique blanc. D’après Le Monde: «Ce sont encore des prototypes, qui n’ont pas été testés dans l’espace, et dont la conception doit être finalisée. Le retour d’humains sur la Lune est officiellement prévu par les Américains pour 2024 avec la mission Artémis 3, mais ce calendrier reste incertain en raison de retards et de problèmes de financement. Les combinaisons ne devraient pas être prêtes avant 2023»…

Daily Issue 268: À la mode, sur la Lune

Mona Lisa aura de la compagnie. Après des mois de va-et-vient diplomatique, l’Italie laisse enfin avancer l’échange d’œuvres de Léonard de Vinci. Selon Le Figaro: «Mercredi, le tribunal administratif de Vénétie, celui qui avait ajourné le 8 octobre dernier le prêt au Louvre de L’Homme de Vitruve — l’un des dessins les plus célèbres de Léonard de Vinci — a invalidé la requête d’une association locale de défense du patrimoine. Celle-ci s’oppose au départ de la fragile feuille, dessins à la plume de 34 cm par 25, emblème de la Renaissance et illustration des thèses humanistes florentines, arguant avec raison qu’elle est une des principales icônes de la Galleria dell’Accademia de Venise, en charge de sa conservation. Cette figure de l’homme inscrite de manière parfaitement harmonieuse dans les formes matricielles de l’univers que sont le cercle et le carré était demandée, et vivement espérée depuis des mois, par les organisateurs de l’exposition Vinci au Louvre, point d’orgue de cette année du 500e anniversaire de la mort du génie»… Pour boucler la transaction, la France enverra cinq œuvres de Raphaël, le contemporain de Léonard de Vinci, à Rome l’année prochaine.

Daily Issue 268: À la mode, sur la Lune

A la découverte de… la fête du pottok. De quoi?  Un reportage de LCI: «Au Pays Basque, la fête du pottok est l’occasion pour les éleveurs de ces petits chevaux de partager la culture locale. Les centaines de pottok dévalent alors les hautes pâtures de la montagne de La Rhune durant une heure»…