Daily Issue 293: La montgolfière a besoin d'air

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 293: La montgolfière a besoin d'air

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 21 novembre… le jour où, en 1783, deux hommes courageux ont volé pour la première fois dans une montgolfière. Décollant du château de la Muette, en présence de la famille royale (et de Benjamin Franklin), Jean-François Pilatre de Rozier et François Laurent ont survolé Paris pendant plus de 20 minutes dans un ballon à air chaud fabriqué par — qui d’autre — les frères Montgolfier. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 293: La montgolfière a besoin d'air

«Besoin d’air» (2019), de Silvàn Areg. Parce que la vie va toujours de l’avant, et nous devrions en faire autant… «Je n’ai pas toujours fait les bons choix, / Devant mes peurs, parfois je fuis, / Comme toi j’ai fait des erreurs, / Mais sans ça je ne serai pas là où j’en suis, / Et même si l’on est sincères, / On ne fait pas toujours ce que l’on dit»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 293: La montgolfière a besoin d'air

L’intelligence artificielle est-elle sexiste? Une question que vous pourriez trouver étrange: comment des algorithmes conçus pour penser par eux-mêmes peuvent-ils être préjudiciables à un certain sexe de la race humaine? Très facilement, semble-t-il. Et pour Jean-Pierre Montanay, la réponse est oui. Chroniqueur pour Europe 1, il souligne que le manque de femmes dans les domaines de l’informatique, bien qu’un problème qui semble s’améliorer (il note avec bonheur que «50% des bacheliers scientifiques en France sont de jeunes femmes»), produit encore des répercussions au sein de l’intelligence artificielle, qui est toujours, malgré les cauchemars de la montée des robots tueurs, un produit de ses créateurs. Des créateurs qui sont majoritairement, oui, des hommes. Il explique l’impact souvent sous-estimé de ce déséquilibre dans son éditorial: «Conséquence: les algorithmes semblent avoir intégrés tous les stéréotypes de la société. Une femme en blouse blanche identifiée par l’intelligence artificielle donne une infirmière et un homme en blouse blanche … un docteur! Lorsqu’ Apple a mis au point son application Santé, personne ne s’est posé la question de savoir si les règles d’une femme pouvaient influencer son état de forme. Car oui, le programmateur était un homme»… Mais en fin de compte, il est optimiste: «Promouvoir les règles du codage dès le plus jeune âge chez les filles est signal encourageant pour renverser la tendance: les instituts de codage se féminisent grâce aux jeunes startuppeuses soucieuses d’avoir la main sur les algorithmes. Imaginez une intelligence artificielle dépourvue de toute vision féminine, on n’échapperait pas au #balancetonrobot!» Êtes-vous d’accord avec lui?

Daily Issue 293: La montgolfière a besoin d'air

L’évolution des serpents. Il y a longtemps, quand les dinosaures parcouraient la terre, les serpents se faufilaient avec eux… ou plutôt, ils marchaient, car ils avaient des pattes. De L’Express: «Si ce fait était déjà connu, les scientifiques pensaient que les sympathiques reptiles avaient rapidement évolué vers un corps totalement dépourvu de membre. Une nouvelle étude publiée ce mardi dans Science Advances révèle qu’il n’en est rien. Les serpents ont, en réalité, conservé leurs membres postérieurs au moins 70 millions d’années, comme le prouvent des fossiles de serpent datant de 100 millions d’années (période du Crétacé)». Alors pourquoi est-ce intéressant? Car l’évolution des serpents est très révélatrice de la capacité d’adaptation des vertébrés. Et bien que ces scientifiques travaillent avec des fossiles, ils sont loin d’être coincés dans le passé. Comme l’explique Michael Caldwell, professeur à l’université d’Alberta, au Canada, et co-auteur de l’étude: «Le passé nous parle du présent et le présent nous relie à l’avenir. Ce qui se passe maintenant influence l’avenir et le passé est un outil pour prédire les potentielles conséquences»…

Daily Issue 293: La montgolfière a besoin d'air

L’ouverture de la deuxième édition du Festival des Lumières. Après le grand succès de l’exposition de l’an dernier, le plus grand musée d’histoire naturelle de France accueille Océan en voie d’illumination, un «parcours nocturne» qui «met à l’honneur le monde marin» juste à temps pour Noël, selon le musée. De France Info: «Des tortues qui nagent au milieu des algues, comme suspendues en l’air, un requin à la gueule béante, un crabe rouge flamboyant: pour les fêtes de fin d’année, des structures lumineuses monumentales font leur retour au Jardin des plantes à Paris, pour une promenade nocturne sur le thème de l’océan. Poisson-clown, poisson-ogre, crevettebernard l’hermiteflamants roses… Au total, plusieurs centaines de structures lumineuses pouvant atteindre 10 mètres de haut ou 30 mètres de large ont été installées dans le Jardin et la Ménagerie. Le visiteur passe de l’un à l’autre en entrant dans le ventre d’un grand requin blanc de 33 mètres »… Si vous prévoyez une visite, inscrivez-la sur votre «to do» liste….

Daily Issue 293: La montgolfière a besoin d'air

C’est jeudi… l’heure d’un quiz! De Ouest France: Un tour des régions françaises en dix questions. Difficulté: Très dur. Bon courage…